13/06/2007

Recommencer

C’est avec un grand sourire aux lèvres que se déroule ma journée….

prozac

 

....et pourtant mon âme pleure….

Je ne prends plus soin de moi, je me laisse complètement aller…le gras m’enferme dans sa prison et la mienne devient plus morbide chaque jour.

 

Sur mon bras reste encore « ANA » gravé et regravé à grand coup de cutter….Ana qui me manque tant…Ana que j’aspire chaque jour à retrouver, car c’est la seule qui peut contenter cette soif intarissable de perfection.

 

Mais, accolée au « red bracelet », la mutilation ne signifie plus rien….à l’heure actuelle….seulement à l’heure actuelle….

 

Je veux hurler « Ana, revient »….et une petite voix au tréfonds de moi me susurre….tu l’as fait….tu peux tout recommencer….

 

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Recommencer

Textile 10

 

21:41 Écrit par analex | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... Moi aussi je veux la retrouver, l'enfermement à l'hopital m'a stoppé,
5mois de gavage et tous mes efforts pour rien!
Quand vais-je la retrouver?? bientot c'est sur!
Cest une saleté cette maladie mais tout me pousse à retomber...

Écrit par : Marion | 21/09/2007

Les commentaires sont fermés.